Myriam Warner-Vieyra: une voix pour les femmes

Accueil
Biographie
Bibliographie
Féminisme
« Le Mur ou les charmes
d'une vie conjugale »
Lexique
Liens pertinents

En 1939 Myriam Warner-Vieyra est née en Guadeloupe à Pointe-à-Pitre.  Elle y a passé son enfance avec sa grand-mère jusqu’à l’âge de douze ans.  À ce temps elle a déménagé de Guadeloupe en France où elle a fait ses études secondaires.


Quand elle avait vingt-deux ans, elle a épousé Paulin Vieyra et elle est partie de France pour habiter au Sénégal avec lui.  En parlant du Sénégal lors d’une interview, Myriam Warner-Vieyra a exprimé son plaisir immédiat à découvrir ce peuple : « Les Sénégalais étaient tous souriants, heureux; la joie de vivre se lisait sur les visages dans les rues. »* Après son mariage, elle a travaillé comme bibliothécaire à l’université de Dakar.

Aujourd’hui elle vit encore à Dakar.  Elle continue son travail à la bibliothèque.  Elle est aussi présidente d’une branche du Zonta (un club féministe qui aide les femmes sans accès au pouvoir politique ni aux ressources de production).

Elle a trois enfants et quatre petits-enfants.

Les petits-enfants de Myriam Warner-Vieyra

 

« Bien sûr, mon écriture n’est pas directement basée sur ma propre vie personnelle, mais elle en présente des parallèles. »**

 

 * http://www.arts.uwa.edu.au/AFLIT/int_gaasch7.html

** p. 111 An Interview With Myriam Warner-Vieyra, by Mildred Mortimer Callaloo © 1993 The Johns Hopkins University Press

 

Haut de page

Dernière mise à jour: 11 juin 2005

© Laura Webb 2005