Pham duy Khiêm: les conséquences de la guerre

Accueil
Biographie
Bibliographie
Histoire du Viêt-nam
L'Ombre et l'absent
Lexique
Liens pertinents

« Il était une fois une femme dont le mari avait été envoyé comme soldat dans un poste de frontière, au fond du pays où l'on va en remontant les fleuves.  En ce temps-là, les communications étaient très difficiles et, depuis plus de trois ans qu'il était au loin, elle ne recevait que de rares nouvelles. »
-- Pham duy Khiêm, L'Ombre et l'absent.

L’Ombre et l’absent se fonde sur une légende du Viêt-nam.  La légende vient d’un poème de l’empereur, Lê Thanh Tông.  Pham duy Khiêm a utilisé ce poème pour montrer aux Français la culture du Viêt-nam.  Aussi, il montre les conséquences de la guerre sur son pays.

Dans cette citation, du début de l'histoire, Pham duy Khiêm introduit le contexte du récit.  Cette histoire a été publiée en 1944.  Elle traite de la lutte pour l’indépendance en Indochine.  De plus, dans ce texte, Pham duy Khiêm décrit le Viêt-nam comme un « pays où l'on va en remontant les fleuves» tout en évoquant la révolution du Viêt-nam qui a duré longtemps.


La révolte du Viêt-nam a commencé en 1885, grâce à un homme qui s'appelait Phan Boi Chau.

Phan Boi Chau était un produit des écoles de France, comme Pham duy Khiêm.  Phan Boi Chau s’est rendu compte que les Vietnamiens devaient se libérer de l’oppression française.  Il a décidé que les seuls moyens de gagner la liberté étaient la guerre et la littérature.  À cause de ses écrits, Phan Boi Chau a été exilé au Japon en 1905.  Au Japon, il a essayé d’organiser une révolution et elle a commencé au Viêt-nam sous un autre homme d’Hanoi, qui s'appelait De Tham.

De Tham (photo de De Tham en 1905) a commencé une rébellion à Hanoi en 1908 qui s’est terminée avec son assassinat en 1913 par les Français.  C'est ici que Pham duy Khiêm a vu la guerre pour la première fois. Après que les Français ont découvert que Phan Boi Chau avait organisé la révolution, il a été exilé en Chine en 1909.  Il continuait à fomenter la rébellion en exil, mais, parce qu'il refusait la participation des paysans, il n'a pas pu gagner l'indépendance du Viêt-nam.  Néanmoins, un homme qui s'appelait Ho Chi Minh a gagné la guerre d’indépendance en 1945.


En 1925, Ho Chi Minh a commencé la révolution qui a terminé le 2 septembre 1945. Ho Chi Minh est devenu président du gouvernement communiste.  Entre 1925 et 1945, Ho Chi Minh a mené une révolution sanglante.  Tous les Vietnamiens ont été touchés par la guerre.  C’est ce que décrit par Pham duy Khiêm dans L'Ombre et l'absent. Quand la guerre était terminée en 1945, Ho Chi Minh et les Vietnamiens ont été forcés de combattre les Français qui refusaient d’abandonner leurs colonies.  Finalement, Ho Chi Minh a forcé les Français à partir, mais le pays a été divisé en deux.  Le Nord s'appelait la République Démocratique du Viêt-nam et le Sud était gouverné par Ngo Dinh Diem, un allié de Pham Duy Khiêm.

 
Ngo Dinh Diem       

Haut de page

Dernière mise à jour: 7 juin 2005

© Walter Sainsbury 2005